Droits des femmes et des filles dans la coopération au développement. Nouveaux enjeux et défis 25 ans après Pékin.

 
1 Inscription 2 Restons en contact 3 Terminé
Vos coordonnées
Participation à la journée
Les langues de cet évènement seront le français, le néerlandais, l’espagnol et l’anglais. Des traductions simultanées vers le français et le néerlandais sont prévues.
En m'inscrivant, j'autorise de facto le Conseil consultatif Genre et Développement (CCGD) à utiliser librement les documents représentant mon image, en vue de leur conservation et de leur diffusion pour une communication que le CCGD juge appropriée. Si vous n'êtes pas d'accord avec ce qui précède, vous pouvez l'indiquer ci-dessous.
Lunch
Un lunch végétarien composé de produits locaux et équitables. Le lunch comprend soupe, sandwich et dessert.
Si vous avez réservé un lunch, vous pouvez indiquer ici d'éventuelles intolérances alimentaires.
Choix de l'atelier thématique
Merci de sélectionner l'atelier thématique auquel vous souhaitez participer de 14h30 à 16h30. Vous trouverez ci-dessous le descriptif des ateliers ainsi que les langues et traductions prévues par atelier.

Genre et enseignement supérieur : approche décoloniale et autres défis.

Quels sont les défis futurs en termes de genre dans l’enseignement supérieur de nos pays partenaires et en Belgique ? Partant du vécu de nos partenaires et s’inscrivant dans une approche décoloniale, nous approcherons les alternatives à porter face aux défis à l’accès, la promotion et l’emploi dans l’enseignement supérieur liés aux aspects genre ; ainsi qu’à l’émergence des savoirs sur le genre via des programmes de coopération  académique au développement.

Avec les interventions de : Annie Cornet, Hédia Hadjaj Castro, Annelies Verdoolaege, Isabel Yépez

Langues : français et anglais - traductions prévues vers le français et l'anglais pour les moments de travail en plénière.

Les violences faites aux femmes et aux filles : une question de droits humains

Au croisement des expériences d’intervenant.es et de vos regards, nous aborderons les questions des nouvelles formes de violences, des droits sexuels et reproductifs en lien avec la place des associations de femmes migrantes et de leurs expertises, les violences faites aux femmes dans les conflits,  particulièrement dans les « États fragiles », mais aussi les suites de la convention de l’OIT sur les violences et le harcèlement au travail.

Avec les interventions de : Fabienne Richard (GAMS), Françoise Mukuku (Si jeunesse savait), Hélène Madinda (CCAEB et Congo Forum)Maria Tsirantonaki (Confédération syndicale internationale)

Langues : français et néerlandais - traductions prévues vers le français et le néerlandais pour les moments de travail en plénière.

COMPLET - Quelles alternatives face aux défis pour l’empowerment économique des femmes ?

Quels enjeux, obstacles et alternatives à la participation économique des femmes aujourd’hui, 25 ans après Pékin ? C’est une réflexion approfondie sur les défis et enjeux à venir en matière de participation économique des femmes qui sera proposée. Inspirés par la voix d’acteurs de terrain, et avertis des obstacles actuels, c’est sur la piste des alternatives que vos regards seront activement sollicités

Langues : français et anglais - pas de traduction prévue

Quel renforcement des droits des femmes dans la transition vers une alimentation locale durable ?

L’écoféminisme et l’agroécologie seront au cœur de la présentation de Sonia Alvarez, représentante d’Oxfam Cuba. Quelles approches pour renforcer la résilience féminine, l’autonomisation des femmes dans le système agricole ? Comment aborder la question de l’égalité hommes-femmes, la corresponsabilité familiale et sociale dans le contexte local ? Quels enjeux pour la coopération belge au développement ? Quelles stratégies adopter pour intégrer une dimension de genre en évitant son instrumentalisation, pour dépasser les obstacles ? Autant d’enjeux qui seront traités en profondeur dans des groupes thématiques après les interventions en panel.

Avec les interventions de : Sonia Alvarez (Oxfam Cuba), Alain Laigneaux (Enabel)

Langues : français et espagnol - traductions prévues vers le français et l'espagnol pour les moments de travail en plénière.